Rapide visite de Toompea

Une petite heure à tuer, c’est l’occasion de faire un petit tour des hauteurs de Tallinn, en l’occurence la colline de Toompea

Je laisse le peu de photos (nazes, certes) que j’ai prise parler d’elle même :)

Arrivée

Je suis bien arrivé !

 

Passé les larmes au moment de passer le contrôle de sécurité, je dois avouer que le vol en lui même s’est bien passé. En revanche, à cause d’un sournois retard, mon bagage en soute est resté bloqué à Helsinki… il y a entre autre mon chargeur de portable dedans, mais je pense survivre. Il est censé arriver demain, mais s’ils m’appellent je ne pourrai pas répondre, vu que je n’aurai plus de batterie :D

 

Le thème de la première soirée était “Ukraine France” en tant qu’expat. En tant que tel, c’était déjà super sympa ! Mais le petit coté fun de la chose, c’était de rajouter 6 Ukrainiens (dont 2 Skypeurs) au visionnage du match. Du coup, expats contre expat, ça rajoutait encore plus d’intérêt !!

Un petit charriage sur les têtes d’ahuris devant la caméra des uns, un charriage sur les tapes systématiques sur le cul entre membre de l’équipe de l’autre, des vannes sur le score, des vannes sur la tête des supporters, des cris en langue maternelle pour accompagner les actions… Pour un peu c’est le match que j’ai le plus vécu à fond de ma vie. En théorie je ne crie pas sur un but, mais là c’était vraiment beaucoup plus sympa !

 

Pour fêter la victoire de l’équipe de France, s’en est suivi un billard, et la découverte du billard Russe. Pour ceux qui ne connaissent pas (et vous auriez presque raison) le billard Russe est une espèce d’infamie, ou les trous font pile poil la taille des boules (ce qui rend tout rentrage de boule le long de la bande impossible), où la table fait au minimum une fois et demi la taille d’une table “normale”, et surtout, on utilise n’importe quelle boule pour rentrer n’importe quelle boule… Celui qui rentre le plus de boules gagne. Bon c’était à peu près sympa, mais c’est pas un jeu ce truc c’est un instrument de torture :( Heureusement qu’il y avait du billard Américain après pour rattraper !

 

Et enfin pour conclure, une rapide visite de boite de nuit. Me connaissant, c’est assez exceptionnel que j’y sois rentré… Bon ok je suis resté 20 minutes max, mais bon je pense y retourner pour de vrai une autre fois. J’espère juste que mes chemises (ou quoi que ce soit d’autre qu’un tshirt de groupe obscure) seront arrivées d’ici là :)

 

Enfin bon pour le moment ça sent bien bon l’éclate ! Oh et mon appartement temporaire est une putain de tuerie ! Dès que j’ai de la batterie je vous fais faire une visite !!

Point de chute

Ça y est, je connais mon point de chute !

Mes aventures en Estonie commenceront dans la vieille ville. Dans la ville basse (ou All-linn) plus précisément. Administrativement parlant, le quartier s’appelle Kesklinn.

Si j’en crois Google map, il semblerait que ce soit juste en face de l’ambassade d’Espagne, et à quelques minutes à pieds de l’église St Olaf, ou encore de la cathédrale Alexander Nevsky. Autant dire que l’emplacement est on ne peut appropriée au tourisme et aux sorties ! Et accessoirement l’appartement arrache tout.

 

Il ne me reste que 3 jours en France, donc autant dire que je commence à appréhender assez violemment. Toutefois l’impression que tout est prévu à l’arrivée est un plus non négligeable, qui me permet d’avoir beaucoup de choses en moins à penser, ne serait-ce qu’administrativement. C’est un énorme plus.

 

Au programme de ces 3 jours : empaquetage des meubles, état des lieux, et décollage, vendredi à 12h20 ! Je confesse honteusement que la première chose que je ferais une fois arrivé sera de chercher un bar pour regarder le match de l’équipe de France de foot, et ainsi vivre mon premier match des bleus en tant qu’expat, chose que j’attends avec assez d’impatience :)